L’absence de respect au travail pousse les travailleurs de Cariboo à se tourner vers l’AIM

L’absence de respect au travail pousse les travailleurs de Cariboo à se tourner vers l’AIM

Mercredi, le 3 janvier 2018
Pour diffusion immédiate

Prince George, C.-B. – « C’est une situation avec laquelle nous sommes familiers », explique Al Cyr, agent d’affaires du district 250 de l’Association internationale des machinistes (AIM). « L’employeur traite ses employés injustement, ne les respecte pas et est ensuite surpris de les voir voter en faveur de se joindre à un syndicat. »

C’est le cas des travailleurs chez Cariboo Chrome & Hydraulics à Prince George, Colombie-Britannique. « La partie patronale a ignoré les questions liées à la sécurité soulevées par les employés. Exaspérés par ce manque de respect, un appel a été lancé à l’AIM, nous avons tenu un vote et ils sont devenus nos tout derniers membres », indique M. Cyr.

Les dix membres consistent en des mécaniciens et des soudeurs qui réparent et reconstruisent l’équipement spécialisé comme des mâts et plateaux à fourches de lève-palettes, des flèches d’alimentation et des renvois d’angle (aussi appelés « guignols ») pour les industries forestière, minière et manufacturière dans le Nord de la Colombie-Britannique et de l’Alberta.

 

-30-

 

Pour obtenir des renseignements supplémentaires:
Al Cyr, agent d’affaires du district 250 de l’AIM
604-513-3883 / 604-309-0443
Bill Trbovich, directeur des Communications de l’AIM
416-386-1789 poste 31 / 416-735-9765

Share/PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone