Réseau pour une économie verte

UN RÉSEAU POUR UNE ÉCONOMIE VERTE
TRAVAILLONS ENSEMBLE POUR ASSURER LA DURABILITÉ, L’EMPLOI ET L’ÉQUITÉ

La planète fait face à des défis environnementaux sans précédent. Nous continuons de produire des gaz à effet de serre responsables de changements climatiques qui mettent en péril la pérennité de la vie humaine comme nous la connaissons. Nous dépendons fortement de combustibles fossiles qui coûtent de plus en plus cher et nuisent de plus en plus à l’environnement.

En même temps, nous faisons face à des défis sur le plan de la durabilité de notre économie. Le ralentissement qui sévit actuellement au Canada n’est que la plus récente phase d’une dégradation structurale de l’économie canadienne qui se poursuit. Au cours des quatre dernières décennies, nous sommes devenus une société où les iniquités se sont amplifiées et l’insécurité d’une majorité de Canadiens s’est intensifiée. Au cours de la dernière décennie, nos assises manufacturières se sont progressivement érodées et notre économie est devenue de plus en plus dépendante d’exportations instables de produits de base et de bulles financières spéculatives.

Nous devons absolument passer à une économie plus verte, plus stable et plus équitable – une économie qui assurera la protection de notre environnement et nous sortira du piège énergétique des combustibles fossiles. Et nous devons le faire d’une manière équitable – afin de partager équitablement les inconvénients et les bénéfices de cette transition.

Il ne sera ni simple ni facile d’apporter les changements fondamentaux qui seront requis. Puisque notre économie est une économie de marché, nous devrons utiliser des mécanismes de prix et le marché pour provoquer ces changements. Cependant, nous ne pourrons confier aveuglément la direction de ces changements à un marché non réglementé où les entreprises ont tous les pouvoirs, car c’est la cause de nos problèmes actuels.

Les entreprises et les marchés n’ont aucune vision à long terme. Ils sont motivés par d’étroites perspectives de gains à court terme. Ils peuvent faire fi de dommages qu’ils ne paieront ni immédiatement ni directement. L’équité et l’avenir de la planète à long terme ne figurent pas sur leur écran radar.

C’est pour cette raison que nous devons bâtir un monde meilleur sur des politiques publiques progressistes. De plus, il est essentiel que des syndicats et d’autres groupes représentant les intérêts de Canadiens ordinaires y participent activement afin d’assurer que ce qui doit être fait est fait – en toute équité.

Pour nous, syndicats, une participation active nous permet de faire partie d’un changement positif – non seulement en tentant de sauver des emplois, mais aussi en bâtissant une nouvelle économie qui créera de bons emplois pour l’avenir. Dotés de solides politiques industrielles, nous pourrons rebâtir notre secteur manufacturier dans des domaines comme les énergies durables et les transports.

Nous devons créer de nouvelles industries, mais nous devons aussi soutenir des changements pour rendre les industries en place plus durables. Pour l’AIM, dont nombre de ses membres travaillent en aéronautique ou en aérospatiale, cela pourrait passer par rendre le transport aérien plus efficace en carburant, qu’il s’agisse de revoir les conceptions d’avions ou de rendre la maintenance, les horaires et les itinéraires de vol plus efficaces. Pour ce faire, nous devrons investir dans des technologies et des formations pour assurer que les emplois existants et ceux qui seront créés sont stables et bien rémunérés – au Canada.

Des changements d’envergure peuvent se traduire par la suppression d’un nombre élevé d’emplois, particulièrement au sein de certains groupes de travailleurs et de leurs collectivités. Depuis longtemps, l’AIM et d’autres syndicats soutiennent que les changements environnementaux nécessaires doivent être accompagnés de programmes Transition juste – des programmes qui aident les travailleurs touchés par des suppressions d’emplois et leurs collectivités à s’adapter, à survivre et à grandir.

Au Canada, l’AIM – de concert avec le Congrès du travail du Canada et plusieurs autres syndicats – a uni ses forces à celles de grands organismes écologistes et communautaires du Canada pour créer le Réseau pour une économie verte, lequel veillera à bâtir une économie verte assise sur des principes de justice et d’équité. Au cours de l’année à venir, ce réseau formulera des propositions visant à ce que les travailleurs canadiens deviennent des leaders de la durabilité environnementale au lieu d’en faire les frais.

Voici le Réseau pour une économie verte, un nouveau partenariat entre les organisations environnementales, le mouvement syndical et les groupes pour la justice social à travers le Canada. Allez voir!
www.reseaueconomieverte.ca